Vidéo de présentation

François Bovesse, l’initiateur des Fêtes de Wallonie

En 1923, le député libéral François Bovesse crée un comité chargé de célébrer la « Fête de la Wallonie ». C’est le « Comité de Wallonie », connu aujourd’hui sous le nom de « Comité Central de Wallonie ». 98 ans plus tard, les Fêtes de Wallonie sont toujours organisées en septembre à Namur.

Assassiné il y a 77 ans

Le 1er février 1944, François Bovesse est assassiné par deux militants rexistes à son domicile avenue Cardinal Mercier. Il est alors Gouverneur de la province de Namur. Ses funérailles réunirent près de 10.000 personnes venues montrer leur admiration à un homme qui a défendu âprement son pays et ses libertés.

Depuis plusieurs années, il est devenu coutume de rendre hommage à ce militant wallon et ce, deux fois par an. Une commémoration a lieu le dimanche le plus proche du jour de son assassinat en février, et un hommage lui est rendu en septembre, avant le week-end des Fêtes de Wallonie.

Une manifestation de mémoire

Le devoir de mémoire est un concept né après la Seconde Guerre mondiale. Il confère une portée morale à la mémoire collective. Il s’agit de rappeler un événement historique tragique, en reconnaissant les souffrances des victimes, afin de prévenir la reproduction des mêmes crimes.

Le Comité Central de Wallonie veille à mettre en avant l’importance d’entretenir un devoir de mémoire, particulièrement auprès des plus jeunes.

En photos

Les Wallonies
dans votre poche