Qu’est-ce que la Cérémonie du Souvenir ?

Depuis 1923, un pèlerinage quitte à pied le Palais provincial de Namur pour se rendre au cimetière dit « de Belgrade » sur les hauteurs de Namur, pour une marche de trois kilomètres. Cet événement se déroule le dimanche des Fêtes de Wallonie.

Initialement, il s’agissait d’honorer les combattants namurois de 1830 et les victimes de la guerre 1914-1918. Aujourd’hui, cette cérémonie rend hommage à toutes les victimes de conflits.

Une manifestation de mémoire axée sur la jeunesse

La traditionnelle Cérémonie du Souvenir, moment fort en émotion dans le cadre des Fêtes de Wallonie, s’inscrit comme un devoir de mémoire du Comité Central de Wallonie à l’égard des jeunes.

Le CCW entend à cet égard renforcer davantage l’implication des jeunes issus des écoles de la Ville de Namur. Ceux-ci sont dès lors invités à prendre la parole face à quelques tombes significatives belges et étrangères.

Une cérémonie aux valeurs démocratiques

Après la guerre 1940-1945, les Européens veulent vivre libres, en paix et unis dans une Europe prospère. En 1957, la Communauté économique européenne est créée, un acte fondateur qui marque le début de l’aventure européenne. En 2000, l’Union européenne adopte une devise « Unie dans la diversité », qui fait référence à l’Europe, à ses valeurs et à son patrimoine culturel, religieux et humaniste.

La Cérémonie du Souvenir s’attache à promouvoir non seulement la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, mais aussi le respect des droits de l’homme.

En photos

Les Wallonies
dans votre poche