Qu’est-ce que la Route des Plaques et du Patrimoine?

Depuis de nombreuses années, la Route des Plaques et du Patrimoine a pour vocation de commémorer des personnages illustres ou parfois moins connus qui ont influencé la vie de Namur et de ses habitants.

Elle ne s’arrête pas là : au cours de ses pérégrinations, elle met aussi largement en exergue le milieu naturel, le patrimoine architectural de la ville et son folklore, les noms des rues qui « racontent » l’histoire des métiers et des coutumes et fait redécouvrir des lieux insolites ou typiques de la vie namuroise.

Chaque année, en serpentant au coeur du Vieux Namur, elle nous rappelle et nous fait revivre parfois des moments de cette histoire tout en suivant le fil d’une thématique particulière.

Route des Plaques et du Patrimoine 2019

Elle partira à 14h30 d’un coin méconnu de beaucoup de Namurois, le Jardin de l’Étoile, aménagé par la Ville de Namur en 2004 sur l’ancien site du parking de l’Étoile. Il est accessible par les rues de l’Étoile et du Lombard.

Tout au long du parcours, vous découvrirez tantôt des plaques, tantôt de monuments, tantôt encore des fresques. Au cours de la route, treize artistes namurois seront évoqués : Ferdinand Marinus, Évelyne Axell, Henry Bodart, Albert Dandoy, Luc Perot, Jeanne Salentiny, Jean Legrand, Félicien Rops, Henri Michaux, Franz Kegeljan, Eugène Colignon et Renée Prinz ; à l’exception de Michaux et Kegeljan, ils ont tous fréquenté l’Académie des Beaux-Arts et certains y ont même enseigné.
Par ailleurs, Luc Perot, Albert Dandoy et Jean Legrand ont été honorés par le Comité Central de Wallonie qui leur a décerné la Gaillarde d’argent.

Outre Marinus, Bodart, Dandoy, Rops, Colignon et Prinz évoqués dans le cheminement, d’autres peintres ont également donné leur nom à une rue ou à une place : Antoine Wiertz, Henri Blès, Joachim Patenier, Jean-Baptiste Juppin et Oscar de Howen à Salzinnes, Théodore Baron à La Plante et Henri Evenepœl à Wépion.

Le patrimoine mis à l’honneur est directement lié aux artistes : le Mont-de-Piété qui abrite l’Académie des Beaux-Arts, le refuge de l’abbaye de Floreffe, le Grognon (disparu!), la Porte de Sambre qui a inspiré de nombreux artistes et l’Hôtel de Ville où sont présentées les œuvres de plusieurs peintres que vous pourrez admirer en traversant la salle de réunion et le bureau du bourgmestre.

Des artistes d’aujourd’hui seront associés à la Route des Plaques et du Patrimoine. Devant l’Académie des Beaux-Arts et le refuge de l’abbaye de Floreffe, des étudiants de l’Académie travailleront.

À la rue du Pont, vous pourrez apercevoir Albert Dandoy !

Devant la maison natale de Rops, la Dame au cochon et Félicien Rops seront présents tandis que Lys Matisse, dessinatrice et graveuse qui s’exprime par le dessin au bic et au crayon ainsi que par l’écriture, s’adressera à Rops.

Enfin, la place du Québec deviendra pour un instant un « petit Montmartre » avec les élèves de l’École d’aquarelle namuroise qui fête ses trente ans cette année.

7 septembre 2019, une Route des Plaques et du Patrimoine s’intéressera plus particulièrement aux artistes qui ont peint Namur ou que Namur à inspirés.


Bone vôye 2019 à tortos !

 

En souvenir: Les photos de la Route 2018

Les Wallonies
dans votre poche