La messe en wallon

Un des rendez-vous les plus attendus des Fêtes de Wallonie est sans doute la Messe en wallon. Cette messe existe depuis 1952. Elle réunit en pensée tous les Namurois, de convictions diverses, pour un moment d’écoute, et de partage. À cette occasion, un hommage est rendu aux combattants de 1830, 1914-1918 et 1940-1945.

Cette année, la messe se déroulera exceptionnellement en l’église Saint-Loup, et sera célébrée par l’Abbé Bernard Van Vynckt pour la 6ème fois consécutive.

Le choix de cette église s’est pris sur base de sa surface plus importante que celle de St Nicolas permettant ainsi d’accueillir davantage de participants dans le respect des consignes officielles, tout en restant au cœur du Vieux Namur et proche de ses pères.

Trois enfants revêtus des habits de la Frairie Royale des Masuis et des Cotelis Jambois, qui fête ses 60 ans, participeront à la messe en interprétant en wallon le mot de bienvenue du Comité Central de Wallonie et en partageant les intentions.

L’Édition 2020

PUBLIC  :  capacité max: 40 personnes  –  Une seule place par réservation/par adresse email   

La messe en wallon organisée par le Comité Central de Wallonie se déroulera le lundi 21 septembre à 10h en l’église St Loup.

La messe sera célébrée par Bernard Van Vynckt. La partie musicale sera assurée par La Musique Royale de la Police de Namur, la Chorale Royale des Chanteurs du Rail, Théo Mertens musicien compositeur et Denis Vernimmen organiste.

Nous rendrons spécialement hommage aux concitoyens engagés dans la lutte contre le Covid19 et à toutes celles et ceux au service dévoué de la population.

Cette célébration religieuse sera retransmise en léger différé par la télévision régionale CanalC (www.canalc.be) et sur notre site www.fetesdewallonie.be. La messe sera commentée et vous bénéficierez d’excellentes conditions de vision et d’écoute.

Nous vous invitons à privilégier autant que possible votre participation à distance afin de réduire les risques de propagation du coronavirus.

Néanmoins si vous tenez à assister à celle-ci, nous vous demandons de prendre connaissance de ce qui suit, avant de réserver votre place.

Afin de respecter scrupuleusement les consignes sanitaires luttant contre la propagation du Covid 19 et de vous garantir les meilleurs conditions, nous sommes obligés:

  • de limiter l’accès à l’église Saint-Loup à un nombre restreint de personnes
  • de refouler les personnes non inscrites au préalable, ou ne disposant pas de la confirmation d’inscription sur elle
  • de vous fixer un rendez-vous précis afin d’éviter de créer un encombrement sur le parvis de l’église
  • de faire porter le masque à chaque fidèle au sein de l’église, durant les temps d’attente avant, pendant et après la messe en wallon
  • de vous inviter à désinfecter vos mains en entrant dans l’église
  • d’établir des règles gérant vos déplacements au sein de l’église
  • de déterminer votre place dans une rangée précise, avec le respect des distances
  • de transmettre vos coordonnées au service de tracing si nécessité et dans le respect des règles GDPR.

Si vous marquez votre accord avec le respect des consignes précédentes, nous vous invitons à réserver votre place via le lien Google Form ci dessous.

La réservation sera valable pour une personne. Elle est strictement personnelle et ne peut être transmise.

Toutes les informations pratiques figureront sur le document de confirmation.

https://forms.gle/Hn9np1Dq1uJjvJDs8

Nous vous remercions pour votre compréhension et vous souhaitons une excellente messe en wallon depuis votre salon ou bureau ou en nous rejoignant. A très bientôt!

L’équipe du Comité Central de Wallonie

Joseph Calozet et l’origine de la Messe en wallon du lundi des Fêtes de Wallonie

Quelques jours avant les fêtes de Wallonie 1952, Joseph Calozet, alors président du Comité Central de Wallonie et aussi des Rèlîs namurwès, frappe à la porte de l’évêché. Il emmène avec lui l’historien Félix Rousseau et le troubadour Ernest Montellier. Leur première demande est acceptée immédiatement : l’autorisation de célébrer une messe le lundi des fêtes à la mémoire des wallons tombés en 1830, en 14-18 et en 40-45. La seconde est plus audacieuse dans la mesure où le latin est la seule langue admise alors à l’église en-dehors du sermon : pouvons-nous introduire deux cantiques en wallon au cours de cette messe ? Monseigneur Charue répond du tac au tac : poqwè nin ?

Messe en wallon

C’est ainsi que le lundi 22 septembre 1952, en l’église Saint Jean-Baptiste où se presse le Tout-Namur et en présence de l’évêque, Joseph Calozet peut entendre interpréter par la chorale Les XXII sa propre prière à Marie, Bone Notre-Dame, ainsi que Dé nos, cantique écrit par le Père Guillaume et mis également en musique par Li Nèsse. Il a aussi le bonheur d’écouter le bon curé Jacoby qui se permet d’entrelarder son sermon d’extraits de poèmes wallons. La messe en wallon est née.

Avec la participation de :

La Musique Royale de la Police de Namur, sous la direction de MM. Francis Charles et Pierre Bodart ; L’organiste Denis Vernimmen titulaire des orgues de St-Loup et St-Jean ; La Chorale Royale des Chanteurs du Rail, sous la direction de Mme Céline Remy ; Mr Théo Mertens, compositeur et musicien ; Les lecteurs : M. Eric Deglume, Mme Nathalie Poussiere & Mme Myriam Sprumont ; Une adaptation de M. Joseph Dewez des Rèlîs Namurwès & Bernard Van Vynckt ; Avec le soutien de Canal C et de la Ville de Namur.

En souvenir: les photos de la Messe en wallon 2018

Les Wallonies
dans votre poche