François Bovesse, l’initiateur des Fêtes de Wallonie

En 1923, le député libéral François Bovesse crée un comité chargé de célébrer la « Fête de la Wallonie ». C’est le « Comité de Wallonie », connu aujourd’hui sous le nom de « Comité central de Wallonie ». 96 ans plus tard, les Fêtes de Wallonie sont toujours organisées en septembre à Namur.

Assassiné il y a 75 ans

Le 1er février 1944 François Bovesse est assassiné par deux militants rexistes à son domicile avenue Cardinal Mercier. Il est alors Gouverneur de la province de Namur. Ses funérailles réunirent près de 10.000 personnes venues montrer leur admiration à un homme qui a défendu âprement son pays et ses libertés. Depuis plusieurs années, il est devenu coutume de rendre hommage à ce militant wallon.

Ce dimanche 3 septembre 2019, les membres du CCW, les autorités et la population namuroise ont rendu hommage à François Bovesse. A l’invitation de Denis Mathen, Gouverneur de la Province de Namur, ses collègues des 4 autres Provinces wallonnes ont rehaussé de leur présence ce 75ème anniversaire. En signe de reconnaissance, les autorités ont piqué une fleur dans la couronne.

Une manifestation de mémoire

Le devoir de mémoire est un concept né après la Seconde Guerre mondiale. Il confère une portée morale à la mémoire collective. Il s’agit de rappeler un événement historique tragique, en reconnaissant les souffrances des victimes, afin de prévenir la reproduction des mêmes crimes.

Le Comité central de Wallonie veille à mettre en avant l’importance d’entretenir un devoir de mémoire auprès des plus jeunes. Ainsi, quatre élèves de 3ème secondaire à l’Athénée royal François Bovesse ont communiqué leur travail de mémoire et de citoyenneté. Deux jeunes ont déposé symboliquement, au nom de tous, une couronne de fleurs. Enfin, le jeune Georges-Lucas Ilouridzé, brillant élève de la classe de clarinette au Conservatoire Balthasar-Florence de Namur a interprété deux morceaux musicaux.

En photos: l’hommage à François Bovesse de février 2019

Hommage au Président-fondateur lors des Fêtes de Wallonie 2018

Comme chaque année, un hommage a été rendu à François Bovesse au début des Fêtes de Wallonie. Cette année c’est Philippe Moriamé qui a pris la parole pour le Comité central de Wallonie. Le public a aussi entendu deux textes écrits par François Bovesse. Maxime Barbagallo, élève de rhétorique de l’Athénée royal François Bovesse, a lu des extraits d’un discours prononcé en 1928. Le comédien Jean Loubry quant à lui a parcouru un article que François Bovesse a publié dans « Sambre et Meuse » en août 1912.

Les élèves d’une classe de 5ème primaire de l’Athénée royal François Bovesse ont assuré l’animation musicale. Ensuite c’est la classe de flûte du Conservatoire Balthasar-Florence qui a joué plusieurs morceaux de musique. La Musique royale de la Police de Namur était également présente.

La cérémonie s’est clôturée par l’hommage rendu par la Fraternelle royale des Chasseurs ardennais.

En photos: l’hommage de septembre 2018

 

 

 

Les Wallonies
dans votre poche